Grand Prix largement synonyme à controverses suite à l’agitation politique et sociale dont souffre ce petit royaume du Moyen-Orient dans la lignée des révolutions qui ont eu lieu dans les pays arabes, mais toutefois maintenu au calendrier, le Grand Prix de Bahreïn, quatrième de la saison 2012 se disputera ce week-end, même s’il ne fait pas que des heureux, la vague de protestation contre sa tenue ayant désormais rejoint celle de la contestation locale. Ceci dit, place au sport avec une description de ce quatrième grand prix, ainsi qu’une petite rétrospective de l’événement dans la suite !

FICHE TECHNIQUE DU GRAND PRIX

4ème épreuve de la saison
Circuit de Sakhir (5,412 km) – Manama, Bahreïn
57 tours, soit 308,238 km

Site officiel : www.bahraingp.com
Vainqueur 2010 : Fernando Alonso, Scuderia Ferrari, 1 h 39 min 20 s 296
Pole position 2010 : Sebastian Vettel, Red Bull Racing, 1 min 54 s 101
Record du tour en course 2010 : Fernando Alonso, Scuderia Ferrari, 1 min 58 s 287
Record du tour (circuit court) : Michael Schumacher (2004, Ferrari) et Pedro de la Rosa (2005, McLaren-Mercedes) en 1 min 30 s 252
Record de la pole position (circuit court) : Michael Schumacher en 1 min 30 s 139 (2004, Ferrari)

Usure des pneus : moyenne
Pneus à surveiller : gauches
Usure des freins : très importante
Appui aérodynamique : important
Pleine charge (accélérateur à fond) : 65% du tour
Secteur à fond le plus long : 1 050 mètres
Effet du poids de l’essence : 10 Kg font perdre 0″39 au tour

PETIT RETOUR HISTORIQUE

Le Grand Prix automobile de Bahreïn est une épreuve comptant pour le championnat du monde de Formule 1. Elle a eu lieu pour la première fois le 4 avril 2004 sur le Circuit international de Sakhir.

Ce Grand Prix, sponsorisé par la société aérienne Gulf Air, entre dans l’histoire en devenant le premier Grand Prix de Formule 1 se déroulant au Moyen-Orient. Comme la vente d’alcool est interdite dans le pays, la cérémonie du podium donne lieu à une entorse à la tradition du champagne ; les pilotes victorieux s’aspergeant à la place avec une boisson pétillante non alcoolisée.

En 2010, le circuit qui accueille la manche inaugurale de Formule 1 n’est plus le même que lors des éditions précédentes : la course se déroule sur le grand développement initialement réservé aux épreuves d’endurance. Une section supplémentaire fait passer le développement de 5,411 à 6,299 km. Cette portion de 888 mètres se situe entre les anciens virages no 4 et no 5 et comporte 9 virages supplémentaires. Le 16 août 2010, la direction du circuit de Sakhir annonce cependant un retour au tracé original de 5,411 km dès 2011.

Cependant, en 2011, à la suite de l’instabilité politique et sociale du pays, les instances dirigeantes ont été contraintes d’annuler le Grand Prix au mois de mars, avant de demander son déplacement au mois d’octobre. La réintroduction de l’épreuve au calendrier suscite le mécontentement de nombreux pilotes et dirigeants d’écuries ne voyant pas d’un bon œil l’organisation d’un Grand Prix dans un pays en proie à une crise politique. En réaction, Jean Todt, président de la FIA et Bernie Ecclestone envisagent alors d’annuler l’épreuve. Finalement, le 10 juin, les organisateurs du Grand Prix de Bahreïn annoncent qu’ils renoncent à organiser l’épreuve.

PALMARES

2004 – Michael Schumacher – Ferrari
2005 – Fernando Alonso – Renault
2006 – Fernando Alonso – Renault
2007 – Felipe Massa – Ferrari
2008 – Felipe Massa – Ferrari
2009 – Jenson Button – Brawn-Mercedes
2010 – Fernando Alonso – Ferrari
2011 – Annulée

Source Wikipedia & Bahrain International Circuit