On le savait déjà, cette année, la saison sera chargée et une semaine seulement après le premier grand prix qui a eu lieu en Australie, toute la caravane de la F1 s’est désormais installée à Kuala Lumpur pour le grand prix de Malaisie qui aura lieu dimanche – comme chaque année depuis 1999 – sur le circuit de Sepang. Outre une météo alternant entre fournaise et orages tropicaux créant une atmosphère très humide, le circuit est plutôt apprécié par les pilotes et les courses offrent souvent un savant mélange d’action sur et en dehors de la piste. En attendant les premiers résultats des qualifications dès demain, découvrez tous les détails de ce premier grand prix, ainsi qu’une petite rétrospective sur l’événement dans la suite !

FICHE TECHNIQUE DU GRAND PRIX

2ème épreuve de la saison
Circuit de Sepang (5,543 km) – Kuala Lumpur
56 tours, soit 310,408 km

Site officiel : www.malaysiangp.com.my
Vainqueur 2011 : Sebastian Vettel, Red Bull-Renault, 1 h 37 min 39 s 832
Pole position 2011 : Sebastian Vettel, Red Bull-Renault, 1 min 34 s 870
Record du tour en course 2011 : Mark Webber, Red Bull-Renault, 1 min 40 s 571
Record du tour : Juan Pablo Montoya en 1 min 34 s 223 (2004, Williams-BMW)
Record de la pole position : Michael Schumacher 1 min 33 s 074 (2004, Ferrari)

Usure des pneus : moyenne-haute
Pneus à surveiller : gauches
Usure des freins : moyenne-haute
Appui aérodynamique : important
Pleine charge (accélérateur à fond) : 64% du tour
Secteur à fond le plus long : 830 mètres
Effet du poids de l’essence : 10 Kg font perdre 0″45 au tour

PETIT RETOUR HISTORIQUE

Le Grand Prix de Malaisie le plus notable fut sans doute le grand prix inaugural de 1999. Ce grand prix marquait le retour de Michael Schumacher à la compétition, après en avoir été écarté à cause d’une jambe cassée lors du Grand Prix de Grande-Bretagne de la même saison. Ce dernier dominait la course et offrit la victoire au pilote principal de l’écurie Eddie Irvine afin qu’il décroche le titre. Mais en raison d’une irrégularité technique, les deux Ferrari furent dans un premier temps disqualifiées et la victoire revint provisoirement à Mika Häkkinen. Après appel, les deux pilotes Ferrari furent réinstallés à leur place initiale dans le classement.

La course de 2001 fut marquée par un violent orage en milieu de course, qui rendit les conditions très difficiles. Les conditions étaient si mauvaises que les deux Ferrari de Michael Schumacher et de Rubens Barrichello sortirent de piste simultanément dans le même virage. Remarquablement, les deux pilotes réussirent tout de même à terminer la course aux deux premières places.

Source Wikipedia & Sepang International Circuit